Home » Press Releases » WeRobotics lance un concours doté d’une récompense de 235 000 dollars pour résoudre des problèmes d’ordre social à l’aide de données de drones

Le concours Unusual Solvers Competition est désormais ouvert aux étudiants, universitaires, organisations à but non lucratif, sociétés à but lucratif et innovateurs du monde entier

GENÈVE, 19 juin 2019 /PRNewswire/ — WeRobotics, une organisation œuvrant pour accélérer l’impact positif des solutions robotiques grâce à des experts locaux, a lancé aujourd’hui le concours Unusual Solvers Competition afin de faire avancer à l’échelle mondiale le mouvement « Drones for Good », qui promeut l’utilisation des drones au service du bien. Le concours, qui est désormais ouvert et accepte les candidatures jusqu’au 31 août 2019, décernera un prix de 235 000 dollars aux innovateurs utilisant des drones et des données pour résoudre des problèmes locaux urgents en matière d’aide humanitaire, de santé publique, de droits fonciers, de conservation, d’agriculture, de planification urbaine résiliente, etc.

Bien que les drones n’aient jamais été aussi accessibles, les communautés du monde entier, en particulier dans les pays du Sud, ont toujours du mal à exploiter leurs données pour élaborer des solutions efficaces donnant lieu à des actions concrètes avec un impact réel. L’analyse des données peut prendre beaucoup de temps, être coûteuse et complexe, et elle ne tient souvent pas compte des nuances locales et culturelles. En outre, la prolifération des drones a engendré un certain nombre de problèmes éthiques liés à la protection de la vie privée et des données, ce qui constitue un obstacle supplémentaire limitant le potentiel des drones à améliorer la vie des gens.

Par le biais du concours Unusual Solvers Competition, WeRobotics souhaite trouver des solutions originales et évolutives pour résoudre ces problèmes. Le concours encourage notamment les solutions provenant de régions qui reçoivent généralement moins d’investissements et sont confrontées à de plus grandes barrières à l’entrée, telles que l’Amérique latine, l’Afrique, l’Asie et l’Océanie. Les candidats ne doivent pas nécessairement être des experts en drones techniques ou posséder un drone. Cependant, ils doivent comprendre le problème qu’ils souhaitent résoudre et posséder une connaissance approfondie des communautés qu’ils ont l’intention d’aider.

« L’un des plus grands défis auxquels nous sommes confrontés dans le mouvement « Drones for Good » est de créer dans les communautés locales un environnement favorable en facilitant le travail critique qu’il y a derrière et qui va bien au-delà des jolies photos de drones en vol que nous voyons souvent. Par expérience, nous savons que c’est l’analyse des données et l’implication de la communauté et des parties prenantes, et non les drones eux-mêmes, qui conduisent à de vraies solutions », a déclaré Sonja Betschart, cofondatrice de WeRobotics. « Ce concours contribuera au financement dont les pays du Sud ont tant besoin pour créer un environnement favorable adapté à leurs besoins et permettra aux innovateurs locaux de disposer d’une base plus solide pour améliorer leur travail auprès des communautés locales. »

Dans le cadre du concours, neuf finalistes recevront chacun 15 000 dollars et bénéficieront du soutien de mentors pour traduire leurs idées en des concepts qu’ils présenteront à un jury d’experts début 2020. Le gagnant se verra remettre 100 000 dollars pour financer sa solution. Le concours bénéficie du soutien d’Omidyar Network, la société d’investissement philanthropique créée par Pam et Pierre Omidyar.

« Nous n’en sommes qu’au début de ce que les données et l’analyse géospatiales peuvent apporter aux communautés locales », a déclaré Peter Rabley, partenaire de risque chez Omidyar Network. « Cependant, pour que la technologie des drones atteigne son plein potentiel, nous devons renforcer les capacités locales, en permettant à davantage de personnes d’exploiter de manière efficace et éthique les vastes quantités de données que ces outils peuvent produire. Nous sommes impatients de découvrir les idées inspirantes que le concours Unusual Solvers Competition va mettre au jour et qui contribueront à créer un secteur des drones et des données durable et économiquement viable dans les économies émergentes. »

Depuis 2016, WeRobotics et son réseau Flying Labs Network ont collaboré avec des ONG, des agences gouvernementales, des universités et d’autres institutions dans plus de 20 pays, en proposant des formations sur site et des cours en ligne et en collaborant à des projets visant à intégrer l’utilisation des drones dans les interventions d’urgence et la gestion des risques, les services de santé publique, les efforts environnementaux, etc. L’organisation mène également des recherches et organise des conférences et des événements de partage des connaissances.

Pour en savoir plus sur le concours Unusual Solvers Competition et y participer, rendez-vous sur insolitesolvers.org.

À propos de WeRobotics
WeRobotics est une organisation à but non lucratif qui investit dans des experts locaux qui créent des solutions robotiques là où elles sont le plus nécessaires, accélérant ainsi l’impact positif de l’aide, de la santé, du développement et des efforts environnementaux au niveau mondial. WeRobotics anime le réseau Flying Labs Network, composé de centres de connaissances régionaux en Afrique, en Asie, en Amérique latine et en Océanie. Pour en savoir plus, consultez https://werobotics.org et suivez WeRobotics sur Twitter @WeRobotics et Facebook.

À propos d’Omidyar Network
Omidyar Network est une société d’investissement philanthropique qui s’attache à tirer parti de la force des marchés afin d’offrir aux gens la possibilité d’améliorer leur vie. Fondée en 2004 par les philanthropes Pam et Pierre Omidyar, fondateur d’eBay, la société a consacré plus d’un milliard de dollars à des sociétés à but lucratif et des organisations à but non lucratif innovantes afin de catalyser les changements économiques et sociaux. Pour en savoir plus, consultez www.omidyar.com et suivez Omidyar Network sur Twitter @omidyarnetwork.

 

Archives